• lundi, 18 janvier 2021
Pékin J2 : la Cité Interdite

Pékin J2 : la Cité Interdite

Je ne vous apprendrai rien, Pékin est une ville énorme! Elle compte environ 20 millions d’habitants et est, après Shanghai, la deuxième plus grande ville de Chine. C’est également un endroit où tu peux toujours regarder en l’air, tu verras jamais (ou quasiment) la couleur du ciel à cause du smog. Ce qui est très embêtant pour prendre de jolies photos…

J’y suis resté 4 jours et je vais vous faire un petit récit de ce que j’ai visité.

Probablement un des sites les plus connus de Pékin, la Cité Interdite attire quelques 15 millions de touristes par année.. Dont moi!!

En ce deuxième jour à Pékin, Je me suis levé de bonne heure avec comme intention d’aller visiter ce gros morceau qu’est la Cité Interdite. En prenant mon déjeuner, j’entends 1. parler français et 2. parler du Jura. Curieux, je m’avance vers ce petit groupe de 3 gars et commence à discuter avec eux. C’est 3 vaudois entrain de visiter la Chine. En moins de deux nous voilà partis, les 4, en direction de l’entrée de la Cité Interdite. Après quelques dizaines de minutes de marche (elle se situe au nord de la Place Tian’anmen alors que mon auberge se situe au sud et comme cette place est la 4ème plus grande du monde avec 880m de long sur 500m de large , he bien il y a du chemin à parcourir), nous arrivons sur place et autant vous dire que même en arrivant tôt, il y a déjà beaucoup, vraiment beaucoup de monde… De toute façon que ce soit aujourd’hui ou demain ça sera identique. On prend nos billets et première chose étonnante, nous voyons un groupe de militaires au garde à vous devant une image. Tiens ça me rappelle de bons souvenirs ça! 🙂

militaires garde a vous

Comme vous n’êtes pas ici pour suivre un cours complet d’histoire (on est d’accord hein?) mais pour voyager avec moi, je serai bref sur l’historique de ce lieu. Et de toute façon, comme d’habitude, si vous voulez plus d’infos, il y a Google 🙂

La Cité Interdite, aussi appelée Musée du Palais abrite les Palais impériaux des Dynasties Ming et Qing à Pékin. Le début de sa construction date de 1406. Il aura fallu 14 ans et quelques 200’000 ouvriers pour achever ce colossale site. Elle mesure 960m de long sur 750m de large et est entourée de remparts d’une hauteur de 10m et 6m de large. Les matériaux utilisés sont le marbre, la pierre, le bois et la brique.

cité interdite vue large

cité interdite2

Une fois à l’intérieur, J’ai eu l’impression d’avoir quitté Pékin pour me retrouver dans une autre ville. J’ai été étonné par deux fois lorsque je me promenais. La première en voyant une architecture imposante et très colorée avec une prédominance de rouge et la seconde fois lorsque je me suis rapproché d’un peu plus près afin d’observer le souci des détails. Malgré tout j’ai trouvé ce lieu un peu froid. Je pense que la couleur du ciel n’a en rien arrangé cette impression.

cité interdite3

lion cité interdite

cité interdite détail

Après avoir passé quelques heures à visiter tous les recoins de ce palais, à me frayer un passage entre les milliers de touristes et me plaindre du comportement de certains groupes de chinois, je ressors de là avec un sentiment mitigé. Etant LE lieu à visiter que tous les guides recommandent, j’en ai peut-être trop attendu. C’est certes un endroit bourré d’histoire et doté d’une très belle architecture mais voilà, je m’attendais à être époustouflé et je n’ai été qu’admiratif, déjà pas mal me direz-vous 😉

Après cette visite, je me suis rendu, toujours avec mes 3 compagnons vaudois, dans un petit bouiboui pour souper avant de rentrer à l’auberge.

La suite dans un prochain article!

Articles similaires

1 commentaire

  1. 4 mois… déjà! |
    5 février 2015 at 18 h 18 min Répondre

    […] (Cité interdite, Grande Muraille, […]

Laisser un commentaire