• lundi, 20 novembre 2017
Autres temps forts de Pékin

Autres temps forts de Pékin

Après la Cité Interdite et la Grande Muraille, il me reste encore quelques jours afin de visiter les autres lieux que cette ville a à offrir.

Je reviens quelques heures en arrière, c’est-à-dire lors de la journée de ma visite de la Grande Muraille. En fin d’après-midi, après avoir réservé ma prochaine auberge, je pars en direction de la rue Wangfujing. C’est en quelque sorte le Time Square de Pékin. On y trouve une multitude de boutiques chiques, de bijouteries, de grandes marques horlogères suisse, des restaurants etc.

wangfujing

J’y passe quelques instants (pas trop parce qu’il y a vraiment beaucoup de monde) puis je m’enfonce dans une ruelle (également bondée). Elle est très animée et extrêmement parfumée! On y trouve uniquement des stands de bouffe qui essaient de te refourguer tout et n’importe quoi, mais surtout n’importe quoi… Allons un peu plus dans les détails car ça en vaut la peine 🙂

ruelle insectes

stands bouffe

Après avoir parcouru 1m, je tourne la tête à ma droite et je tombe (enfin) sur ce que j’attendais de voir en Chine, les p’tites bebetes frites à déguster! Ce n’est pas une ou deux de ces petites choses qui se trouvent là, mais des milliers d’insectes, d’araignées, de verres, de larves, de scorpions, de serpents et j’en passe! Certains sont morts, d’autres encore vivants, à l’image de ces petits scorpions, embrochés par leur centre mais encore entrain de pédaler dans le vide… cruel…

scorpions

criquets

Je regarde ça avec dégout mais en même temps avec une petite part de curiosité et, comment dire, d’envie de me laisser tenter! Bon là, étant tout seul ça ne me dit rien quand même (surtout personne ne pourrait confirmer mon exploit). J’ai envie de tester mais pas tout seul :)… Bon je vois déjà les réactions de certains : ouuuaais mais tu dis que t’es végétarien pis tu manges des insectes!!? Ok joker… mais bon c’est que des invertébrés sans cervelles non?? Et franchement il y a des choses, tu n’as juste pas envie d’y goûter, typiquement ces énormes larves qui n’attendent qu’à éclater dans ta bouche! ( –Mais il est dégueulasse comme il parle!!) Pardon mais c’est l’image qui m’est venue en premier lorsque je me suis imaginé croquer dedans 🙂

migales

Je continue de marcher dans cette ruelle puis tiens! un autre stand appétissant! Cette fois ce ne sont pas des insectes mais des tentacules en brochette… ho et là! des poussins grillés ho et ça c’est quoi? ha non fausse alerte ce n’est qu’un lézard qu’on a intentionnellement écartelé… Bref je me rabats sur une brochette de fruits qui, elle aussi, a l’air appétissante.

brochettes poulpes

poussins

lézard

Du moment que nous sommes dans les petits plats mijotés, une des spécialités de Beijing est le canard laqué. Dans le métro, dans la rue, il est très fréquent de rencontrer des chinois avec un sac contenant le canard tout cuit tout prêt!

Après toutes ces émotions je reprends le métro et vais me ranger dans ma chambre, l’esprit rempli de petites pattes!

Le lendemain, samedi 13.09.14

Je pars en direction du Temple de Yonghe ou Temple des Lamas qui est l’ancien palais de l’empereur Yongzheng, offert aux moines tibétains en 1732. C’est un endroit de prière pour les bouddhistes et donc très paisible. Il y a bien entendu beaucoup de touristes chinois mais lorsqu’il s’agit de religion, ils ont l’air d’être plus sages! Beaucoup d’entre eux viennent donc ici pour prier. D’ailleurs à l’entrée, il est possible de se procurer, gratuitement (je le dis car il est très rare d’avoir des choses gratuites dans ce pays), des bâtons d’encens qu’il faut brûler par trois en faisant sa prière.

lama temple2

Il y a plusieurs pavillons dans lesquels on trouve toutes les formes de Bouddha typiquement tibétaines. Le dernier, appelé le pavillon des Dix Milles Bonheurs ou encore la salle du Grand Bouddha, abrite une statue immense de Maitreya (le prochain Bouddha que les bouddhistes attendent au même titre que les chrétiens attendent le retour du Christ…) de 26m de haut et 8m de diamètre. Taillée dans un seul morceau… impressionnant!

lama temple

lama temple3

Après cette petite visite très relaxante, je trouve un petit resto vegan où je déguste un excellent repas home made (pas d’insectes aujourd’hui) puis repart pour une nouvelle aventure!

Après la culture, place au sport!!

Comme vous le savez (ou alors je vous fait un refresh), Beijing a accueilli les Jeux Olympiques d’été en 2008 . C’est donc en direction du Nid d’Oiseau de Pékin que je prends le métro. Une fois sur place je marche un bon moment, passe dans un souterrain, en ressors de l’autre coté de la route et m’aperçois que la route est fermée. Curieux, je regarde d’un peu plus près et à ma grande surprise vois qu’elle n’est pas que fermée mais il y a tout un dispositif de barrières de sécurité, des panneaux de sponsoring, des commissaires de piste… Je me renseigne et mon coeur se remplit de joie!! Je vais assister au premier ePrix FIA de Formule E de l’histoire!!!

formule E panneau

Des quoi?? Des formule 1 mais électriques 🙂 M’étant rendu à 2 reprises au GP de F1 à Magny-Cours avec mon grand père, je connais très bien le bruit de ces bolides. Mais là, lorsque je les ai vu arriver au tour de chauffe, j’ai juste… ri! J’ai cherché et encore cherché mais n’ai pas trouvé les télécommandes! La course ne faisant pas plus d’une vingtaine de tours si je me souviens, je suis resté là et ai suivi toute la course.

formule E

Formule E 2

Après cette agréable surprise, j’ai continué mon chemin en direction du stade olympique. Un impressionnant morceau de ferraille, de conception Suisse je le rappelle, se dressait devant moi. Le temps de prendre quelques photos, de faire le tour des alentours, le soleil était déjà en train de se coucher et moi de repartir prendre mon métro pour aller au marché de Hongqiao, réputé pour avoir le meilleur matériel électronique…fake (ou de contrefaçon pour les non-anglophones 😉 ) Pour ce voyage, j’avais décidé de ne pas embarquer avec moi mes super écouteurs par peur de les perdre. Après quelques minutes de négociations, je repars avec les mêmes, en fake évidemment, mais d’une qualité de son qui s’en rapproche fortement et le tout pour CHF 7.00! Le made in China ne serait donc pas essentiellement du…made in China? Résultat, 1 mois après, ils fonctionnent toujours parfaitement 🙂

nid d'oiseau

nid d'oiseau2

jo2008

Mes jambes réclament pour rentrer, je les écoute et me rends à la case départ.

En ce dernier jour à Pékin, je prends un interminable métro qui m’emmène au Palais d’Eté.

Le Palais d’Eté est un ensemble de collines, d’édifices, de palais, de jardins et de lacs dont le plus grand, le lac Kunming occupe le 75% de la surface totale, soit 2.9 km2. L’endroit pourrait être paisible s’il n’y avait pas également des dizaines de groupes de touristes chinois qui ne font que hurler dans leurs mégaphones. Bon, sur les 25% restant de terrain praticable, il y a quand même possibilité de se trouver un petit coin tranquille. Je m’y baladerai deux bonnes heures avant de repartir en direction de la gare afin d’acheter mon billet pour ma prochaine destination : Dátòng.

summer palace1

summer palace2

summer palace3

summer palace4

summer palace5

Le matin avant de me rendre au Palais d’Eté, j’avais demandé à mon auberge s’il y avait encore de la place sur le train de 23h30. On m’avait dit que oui, encore 160 places en hard sleep. Bon vous devez vous demander de quoi je parle.. Alors je vais vite faire une petite parenthèse sur les trains chinois!

Les différents trains chinois et leurs classes

En Chine, il existe plusieurs type de trains, cela va du train standard (K) qui s’arrête dans toutes les gares au train supersonic méga rapide genre 4x plus vite que le TGV (G). Pour ma part, comme je n’ai jamais parcouru de très grandes distances en temps (la plus longue faisait seulement 16h30 🙂 ) je n’ai jamais eu la possibilité d’emprunter un train rapide.

Je ne vous parlerai donc que des trains type K. On a le choix entre 3 classes :

  • La troisième s’appelle hard seat . Comme son nom l’indique, c’est des rangées de sièges comme dans les trains chez nous avec un siège de plus.

hars seat

  • La deuxième classe s’appelle  hard sleep . Des compartiments non fermés avec 2×3 lits superposés. Ne vous attendez pas à pouvoir vous mettre assis si vous vous trouvez au milieu ou tout en haut! L’espace verticale ne doit pas faire plus de 60cm…

hard sleep

  • Puis il y a la première classe, la soft sleep . Des compartiments fermés avec 2×2 lits superposés, comme ceux que j’ai eu lors de mon voyage en transsibérien.

Parenthèse fermée, je retourne à l’achat de mon billet de train!

On m’avait donc dit qu’il restait encore 160 places. Donc le Yannick, pas trop trop souciant décide de d’abord faire ses visites avant d’aller à la gare. Chose que je n’aurais pas du faire car avec 1,3 milliards de chinois, les billets partent vite, très vite.. Je me suis donc retrouvé devant ce guichet avec 0 place de libre dans n’importe quelle classe… Il faut que je parte ce soir moi je fais quoi? Je demande s’il n’y a pas d’autres places dans d’autres trains? Elle me fait signe d’aller voir à coté.. Le seul problème c’est que sur les 16 guichets, 15 ne parlent pas anglais. Je stress un petit coup et me rappelle du numéro K217, ce train qui ne part pas de la gare principale mais de la West station. Je refais la queue et demande s’il y a de la place sur ce train là. Elle me répond que oui mais uniquement en hard seat. Qu’à cela ne tienne, j’achète, en fin de compte c’est que 7h de train!

Mon train partant à 00:35, cela me laisse de temps de rentrer, de souper et de repartir. La gare ressemble plus à un hall d’aéroport que de train! Je cherche mon chemin puis arrive dans la salle d’attente, où je patiente encore 2h de temps…

train station pékin

Lorsqu’il est 00:35, t’as envie de dormir pas d’être assis. Et le hard seat ne te laisse pas le choix, surtout quand la moitié des types présents fument, et que l’autre te dévisagent tel un extraterrestre! Tu gardes donc un oeil ouvert sur tes affaires et t’essaies de fermer l’autre tant bien que mal. Au final j’aurai dormi environ 7min sur les 7 heures de train et le tout dans des positions improbables je pense… 🙂

Voilà c’en est tout pour ces quelques jours à Beijing, j’espère que vous aurez appréciez et je vous donne rendez-vous à Dàtóng, où j’irai visiter les grottes de Yúngān.

 A+

Articles similaires

3 Comentaires

  1. Marc Raval
    30 décembre 2014 at 17 h 15 min Répondre

    Bonjour Yannick,
    je profite de cette pause de fin d’année pour lire tes articles intéressants .
    merci de nous apporter une part de rêves par tes images du bout du monde !
    hier on a essuyé une température de -16degrés sur l’Ajoie .
    je te souhaite une excellente année 2015 ainsi q’une santé de fer .
    bon courage pour la suite de tes aventures.
    cordialement

    Marc Raval

  2. C’est ça, la Thaïlande? |
    6 février 2015 at 11 h 26 min Répondre

    […] insectes…. Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais lorsque j’étais en Chine à Pékin, je m’étais promené dans une rue où on trouvait toutes sortes de bizarreries à déguster. […]

  3. Bienvenue à Bangkok! |
    6 février 2015 at 12 h 54 min Répondre

    […] insectes…. Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais lorsque j’étais en Chine à Pékin, je m’étais promené dans une rue où on trouvait toutes sortes de bizarreries à déguster. […]

Laisser un commentaire