• samedi, 23 septembre 2017

Mon projet

Au départ, il y avait une idée que j’avais dans un coin de la tête. Puis un jour je me suis demandé si l’idée que j’avais serait possible à réaliser. Les moyens? le travail? la famille? Quels pays? Combien de temps? Beaucoup de questions viennent à se poser lorsqu’on parle d’un tel projet.

Ce projet justement, c’est réaliser un tour du monde durant 1 année… Une année complète sans domicile fixe avec comme seule garde-robe, celle située dans mon sac à dos. 12 mois à changer de lieux chaque jour ou presque, à devoir faire face à l’inconnu, à devoir m’expliquer dans des langues qui me sont étrangères, à tirer un trait sur mon petit confort, à laisser derrière moi les personnes que j’aime, à me perdre, à ne rien comprendre à ce qui se passe, à manquer de patience, à m’énerver, à relativiser, à admirer ce qui m’entoure, à découvrir de nouvelles cultures, à faire de nouvelles connaissances -éphémères la plus part du temps-, à apprécier chaque moment, à ne pas savoir de quoi sera fait le lendemain, à me laisser guider par mes envies, à rêver… à vivre mes rêves!

Mais avant de faire face à tout cela, il faut s’y préparer. Un voyage tel que celui-là ne s’improvise pas! Il est, et je peux vous le dire maintenant que je suis parti, impensable de vouloir partir « à l’arrache ».

La préparation fait déjà partie du voyage. Acheter les premiers guides, faire des recherches sur les lieux que je souhaite voir, essayer de passer entre les saisons pluvieuses, optimiser les grands déplacements, faire coïncider le budget avec le coût de la vie de certains pays, accepter de mettre de côté un pays ou une région qui serait trop éloigné de mon tracé…

Toutes ces choses me mettent déjà des étoiles pleins les yeux mais elles s’envolent vite lorsqu’on entre dans la partie administrative du voyage! Tout étant, par défaut, compliqué pour un Suisse, j’ai passé des jours et des nuits à tenter de démêler toutes ces informations : Les impôts, la caisse maladie, les assurance internationales, les plaques des véhicules, les garde-meubles, les abonnements, l’appartement, le déménagement, annoncer mon départ définitif de la Suisse, rediriger le courrier, les banques, les procurations, le téléphone, les vaccins, les visas (russe et chinois), l’argent, les langues… pffffffiouuuu ha ouais j’avais pas pensé à tout ça! Et pour l’avoir vécu, j’ai beau m’être préparé 2 ans à l’avance, j’arrive la dernière semaine avant de partir et je me rends compte que j’ai oublié de faire ci ou ça!

Tout ça peut faire rêver, mais aussi peur. Lorsque j’ai exposé mon projet à mon entourage, il y a ceux qui ont souri, ceux qui ont rigolé, ceux qui avaient les yeux plein d’admiration, ceux qui ne m’enviaient pas, ceux qui ont eu peur, ceux qui avaient beaucoup de questions…

Des questions, j’en ai eu des centaines de différentes : tu vas où? pourquoi tu vas pas là? ça te revient à combien? tu prépares depuis longtemps? tu as pas peur? on pourra suivre ton voyage? tu pars combien de temps? tu as des visas? … Toutes ces questions j’ai tenté d’y répondre comme je pouvais.

Enfin voilà! Aujourd’hui je suis parti, heureux et prêt à affronter toutes les situations, même les plus cocasses (quoique celle-là n’était pas prévue.. bref..) !

Ce projet est la réalisation de mes rêves et je vais faire tout mon possible pour les vivre à chaque minute qui passe.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont fait que cette aventure a pu voir le jour! Vos cadeaux, vos encouragements, votre aide, vos renseignements, votre compréhension… merci également à Pascal pour la réalisation du logo de mon site, à mes parents pour m’avoir hébergé avant le départ ainsi que gardé toutes mes affaires pendant 1 année… MERCI!