• dimanche, 18 novembre 2018
Roadtrip dans le Plateau des Bolovens

Roadtrip dans le Plateau des Bolovens

Comme je le disais en fin de l’article sur le Centre du Laos, je prenais un bus de nuit pour me rendre de Vientiane à Pakse, au Sud du Laos. Le trajet de nuit a été plus agréable que le dernier de nuit que j’avais effectué. J’ai cette fois pris un sleeping bus. Ces bus ont des couchettes doubles, ce qui signifie que quand on voyage seul, he bien on la partage avec un inconnu! Et n’allez pas croire que le lit est aux dimensions 180X200… non là on parle d’une couchette de, allez 120 de large sur 170 de long! Autant dire que si la personne avec qui on la partage c’est un belle nana ben ça fait toute la différence 😉 Bon malheureusement ils font bien attention à ne pas mélanger les sexes… tant pis ça sera un Coréen 🙂 Bref j’arrive à 6h du matin à Pakse et je retrouve les deux nanas assises (affalées) à une table où on s’était donné rendez-vous. Elles viennent, elles aussi, de se manger un long trajet épuisant en bus! Heureusement on avait repéré un petit café qui ouvre à 7h pour prendre le p’tit déj! Comme des clochards à 6h50 on était déjà sur leur terrasse à mendier un café avec un croissant! Dans un élan de charité, le serveur nous sert avant même l’ouverture! On se met ensuite en quête d’un gîte pour une nuit! Après quelques essais non concluant, nous finissons dans une chambre infestée de moustiques mais qui a l’avantage d’être bon marché! Après 1h de chasse, j’en aurai décimé quelques dizaines tout de même! On se rend ensuite au centre commercial (hahaha le centre commercial!) pour manger et acheter quelques habits (elles :))

Si nous sommes ici, dans cette petite ville pas belle, c’est donc pour réaliser une boucle de 4 jours en moto dans le Plateau des Boloven, très connu pour sa production de café et surtout ses somptueuses cascades d’eau! Nous nous mettons donc à la recherche « du Belge » qui est THE personne à contacter pour faire ce tour pour les francophones. Il tient un mag et loue des motos mais en plus donne, tous les soirs, des informations détaillées sur le parcours, les immanquables, les places à éviter etc. Nous le trouvons donc et louons 2 motos! Caroline se fera une joie de jouer la secrétaire pendant qu’Elodie et moi nous souperons un bon repas indien 😀 (Merci Caro!)

DCIM100GOPROG0190663.

Le jour suivant, nous nous levons de bonne heure et nous nous rendons au mag récupérer nos motos tout en recevant les dernières informations. En moins de deux, nous voilà partis pour… aller boire un café et manger une tarte au pommes (miam!) Bah oui on allait pas partir le ventre vide! Puis nous prenons la vrai route de la boucle. Une route tout à fait honnête, certes parsemée de nids de poules mais c’est inévitable! Après une vingtaine de kilomètres, nous nous arrêtons à une première cascade. Une petite jolie pour débuter ce périple.

cascade1

Nous nous rendons également dans un petit village où ils confectionnent toute sorte d’écharpes et foulards.

cabane arbre

maison village

On se remet en route et on s’arrête plus loin dans une petite plantation de café où l’on en déguste un vrai de vrai!

café

Tout au long de la route, nous sommes un peu des stars en vers les enfants (à vrai dire comme tous les voyageurs faisant la boucle…)! Ils nous font des énormes signes, nous crient sabai dii! Rouler à travers ces petits village est très sympa!

foot enfants

Vers 16h nous arrivons à notre première destination : Tad Lo. C’est un petit village étape du tour où on retrouve donc beaucoup de motards comme nous! On s’installe dans un petit bungalow et partons voir la baignade des éléphants avec les cornacs. Là je retrouve les copains que j’avais vu à la station de bus de Vientiane! Après une bonne soirée on va se coucher car demain une longue route nous attend!

elephant 2

elephant 1

Après un p’tit déj du tonnerre, on part… ha non on part pas… pneu crevé! Heureusement quelques garages se trouvent aux alentours dans le village! En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le pneu est remplacé (vraiment ils sont efficaces ces Laotiens!) et nous pouvons partir à la recherche de la nouvelle cascade!

caro elo garage

On arrive tout d’abord dans un tout petit village qu’on croyait être le début du chemin pour voir la cascade et là mille gamins arrivent en criant parking parking parking! les sacrés garnements! A peine 8 ans et ils essaient déjà de nous arnaquer! 🙂 Bon en fait on se rend compte qu’on est pas à la bonne place. Nous on veut aller au sommet de la cascade, pas au fond… Alors finalement on aura pas cédé et on trouvera finalement le bon chemin un peu plus loin. En raison de la saison sèche, il n’y a pas beaucoup d’eau mais elle est quand même très jolie et on profite pour se baigner dans un petit bassin.

cascade 2

Après s’être rafraichi on repart car on a environ 120km à parcourir aujourd’hui. On s’arrête manger dans un bouiboui et on tombe, à nouveau sur les mêmes personnes! Ils sont une bande de 15 personnes et on continuera un petit bout de la route ensemble! (Ça me rappellera mes sorties avec la bande des scoots quand j’étais plus jeune :)) Rouler 10 motos ensemble, ça c’est fun! On devra s’arrêter 2 fois pour mettre nos pèlerines en raison des averses.

equipe scoot

Après une superbe route, on emprunte tout d’abord une autre route en chantier (tiens des chinois qui construisent des centrales au fil de l’eau…) puis une dernière en terre pour enfin arriver à la guesthouse où tous les motards s’arrêtent!

caro elo pano

Des tentes sont installées dans des bungalows, au milieu de nulle part, enfin presque… patience… L’électricité est produite par une petite turbine au fil de l’eau qui délivre, allez 50V et parfois 100! Mais l’ambiance stroboscopique des lumières est très particulière! On passera une superbe soirée avec toute l’équipe!

parking scoot

pano jungle

tentes

Cette guesthouse n’est donc pas là par hasard. Il n’y a pas moins de 7 cascades aux alentours dont une des plus belles (si ce n’est la plus belle) des Bolovens! Il pleut des cordes le matin mais je pars tout de même à la découverte de la première chute avec un autre aventurier lorsque ça se calme. Avec le brouillard et la petite pluie, dans la jungle, l’endroit deviens très mystique! J’adore cette sensation d’être un peu comme le premier homme à découvrir ces lieux! Bon c’est pas le cas certes mais c’est marrant de remonter le courant de la rivière, escalader des arbres et finir au pied de cette énorme cascade!

cascade brouillard

cascade tof

cascade 3

DCIM100GOPROG0020468.

Je continue d’explorer la jungle et m’y enfonce profondément! Il y a bien un petit sentier mais on s’y perdrait facilement… J’en découvre une seconde, plus petite mais tout aussi sympa. Puis je retrouve un groupe de 3 personnes avec qui je continue l’exploration.

cascade 4

DCIM100GOPROGOPR0522.

On arrive dans une autre rivière où on se baigne et avec la chaleur qu’il fait (oui le brouillard a fait place au soleil) he ben ça fait beaucoup de bien! Je revois Caroline qui descend d’une autre place avec un autre groupe de personnes!

papillon jaune

papillon bleu

C’est drôle de retrouver des gens dans cette jungle à plusieurs endroits! Ils reviennent de la plus belle cascade où je m’empresse de me rendre! Une fois sur place c’est juste magique! Personne, une cascade magnifique, un arc en ciel, un bassin pour se baigner, du soleil… le paradis je vous dis!!

DCIM100GOPROG0130600.

DCIM100GOPROGOPR0636.

DCIM100GOPROG0150620.

Avec les deux nanas, on décide de rester une nuit de plus sur place pour bien s’imprégner des lieux et retourner explorer les alentours le lendemain! Quand le groupe des 15 personnes repars, un motard arrive et c’est Jean-Claude, un voyageur affirmé que j’avais rencontré dans le slowboat, vous savez celui qui m’amenait à Pakbeng. On passera toute la soirée les 4 ensemble. C’est ça aussi le voyage, retomber sur des personnes au milieu de rien que tu avais rencontré 2 semaines auparavant!

vue jungle

On est déjà au 4ème et dernier jour de notre boucle… 🙁 Mais comme le soleil brille de mille feux, on repart avec le sourire à la cascade à l’arc-en-ciel pour se régaler une dernière fois!

cascade arc en ciel 2

chute derrière

DCIM100GOPROG0170632.

Puis on reprend nos motos, on dit au revoir à JC et on roule en direction de Paksong, sur la route de Pakse. En chemin on s’arrête boire un super vrai café (encore un) et à la plus haute cascade du Laos, rien que ça!

jungle cascade

Un panorama magnifique! Après ce dernier émerveillement, on retourne à Pakse, on rend les motos, on prend des chambres, on soupe puis on va au lit, complètement exténué…

plus haute cascade 1

nous 3

Aujourd’hui, nos chemins se séparent avec mes deux nanas… 🙁 Elles partent en direction du sud puis moi je reprends un bus de nuit qui me ramène à Vientiane pour prendre mon avion pour Hanoi au Vietnam où je retrouve Stéphane, Loris et Cannelle, des amis Jurassiens!

Voilà, le Laos c’est fini, déjà! Comme j’aime à le dire à chaque fois que je quitte un pays que j’ai adoré, j’y reviendrai!! He bien au Laos, si j’ai l’occasion, j’y reviendrai! Le Nord et ses montagnes, Luang Prabang et ses petits pains au choc, les villages traditionnels remplis d’habitants chaleureux, les cascades et le tour des Bolovens qui fut un de mes gros coups de coeur de mon voyage dans ce pays!

caro elo scoot

coeur

J’écris cet article depuis la Baie d’Halong au Vietnam et après quelques journées dans ce nouveau monde, he bien, encore une fois, je peux dire que c’est un choc! Adieu la tranquillité, ici c’est : achète, achète, achète et c’est très oppressant… J’en avais entendu beaucoup sur le Vietnam et je voulais me faire ma propre opinion. Mais tout ça, je le raconterai dans un prochain récit 🙂

Si vous projetez un jour d’aller en Asie du Sud Est, je ne peux que vous conseiller le Laos, promis, vous serez pas déçu!

A bientôt!

lezard

chien 1

chien 2

Articles similaires

Laisser un commentaire