• vendredi, 19 octobre 2018
Le Myanmar, un pays tellement…

Le Myanmar, un pays tellement…

…Tellement beau! Tellement accueillant! Tellement surprenant! Tellement diversifié! Tellement…authentique! Vous l’aurez deviné, le Myanmar, j’ai beaucoup aimé!

Une question occupait tout mon esprit lors de mon séjour au Népal : quelle sera ma prochaine destination! Pas simple comme question mais en même temps je suis heureux de pouvoir me poser ce genre d’interrogations et aller juste où j’ai envie!

Après le Népal, je mets donc les voiles sur le Myanmar, ou anciennement la Birmanie. Lors de la préparation de mon voyage, je n’avais pas prévu d’y aller. Comme je suis libre d’aller où je veux et de faire ce que je veux maintenant, je décide donc de m’y rendre, sans aucune attente et encore moins de planification. J’avais bien en tête quelques endroits à visiter qui m’avaient été recommandés par un ami mais rien de plus.

Le pays a pris le nom de Myanmar depuis 1989 lorsque la junte militaire, alors au pouvoir, l’a décidé. On a beaucoup parlé du Myanmar en 2010 lors de la libération de Aung San Suu Kyi. Elle avait été placée en résidence surveillée en 1990 lorsqu’elle était alors secrétaire générale de la Ligue Nationale pour le Démocratie (LND), un parti opposé à la dictature en place. Aujourd’hui, on retrouve encore quelques traces du pouvoir militaire, surtout dans les prix de certains produits ou services où ils imposent des taxes bidons. Cependant Le pays a énormément évolué en peu de temps et s’est (malheureusement?) aussi beaucoup ouvert au tourisme. Rien à voir avec la Thaïlande, on en est encore à des milliers de kilomètres, mais les endroits touristiques commencent à être bien remplis… Malgré cela, dans la majorité des transports que j’ai pris, le bus principalement, j’étais le seul étranger et c’est agréable de se trouver dans des endroits avec uniquement des locaux.

Mon voyage a commencé à Yangon, capitale du Myanmar. Lorsque je suis sorti de l’aéroport, je m’attendais à retrouver une ambiance, des décors et surtout des routes identiques à celles que j’avais laissées au Népal. Et bien ce fut une belle surprise de voir que non, le pays est bien plus moderne et les routes sont goudronnées, sur toute leur surface 🙂 Bien entendu c’est la capitale, tout n’est pas pareil ailleurs, qu’on se le dise tout de suite! Visiter Yangon ne prend pas plus de 2 jours. J’y aurai passé 4 jours car ma demande de visa pour la Thaïlande n’ayant pas été acceptée à Katmandou, j’ai du en refaire une ici.

Le jour après mon arrivée, j’ai rencontré 3 personnes qui, tout comme moi, n’avaient aucun plan pour les prochaines deux semaines. Après quelques échanges, nous voyagerons finalement les 4 ensemble! Je vous le disais dans un dernier article, voyager seul m’a permis de rencontrer des personnes fabuleuses, et celles-là en ont fait parti!

Comme ma demande de visa pour la Thaïlande prend 2 jours, ça me laisse le temps pour visiter un peu la ville. Le premier jour, nous prenons (un Français, un Belge, une Russe, un Ricain et moi)  un train qui fait le tour de la ville. Ce n’est en rien un train touristique mais simplement une ligne qui relie les différentes stations de la ville.

train Yangon

Le tour complet dure 3h et heureusement que nous sommes en groupe car ce n’est pas la chose la plus excitante que j’ai fait jusqu’ici.. Mais ça a au moins l’avantage d’être reposant et nous découvrons quelques petits marchés et de beaux paysages… Cela nous aura coûté 20ct par personne donc pas de quoi en faire tout un drame 🙂

marché train yangon

SAMSUNG CSC

Comme mes nouveaux amis partent le soir pour leur première destination, on se dit à dans deux jours si tout va bien! Je continue donc la visite de la ville seul. Le monument le plus important est la Shwedagon Pagoda. C’est le plus grand centre bouddhiste du Myanmar.

Shwedagon pano

Shwedagon1

Shwedagon Bouddhas

Comme dans tous les temples, on me demande d’enlever mes chaussures et comme je suis en short, de couvrir mes genoux. Comme je n’ai rien, on me prête le vêtement traditionnel porté par la majorité des Birmans : le longyi, un sarong noué autour de la taille.

Shwedagon moi

Comme d’habitude, et ce depuis le début de mon voyage, les belles architectures sont emballées d’échafaudages… Du coup pas de belle photo de la grande Pagode. L’ensemble des temples est néanmoins très beau à visiter.

Le jour suivant je pars à l’ambassade de Thaïlande afin de récupérer mon visa. J’ai enfin mes 3 mois!! Et maintenant? Comme j’avais entendu parler de la ville de Hpa An, je pars réserver un billet de bus de nuit pour m’y rendre. A 21h00, me voilà parti pour 7h de trajet dans des conditions plus ou moins bonnes. Il me dépose à 3h du matin en plein centre. Je suis le seul à descendre et forcément les 3 tuktuk présents se ruent sur moi. J’en prends un qui m’emmène en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire à ma guesthouse.

Hpa An est une ville située au sud du pays, à l’est de Yangon. La ville en elle-même n’a pas de charme particulier. Si j’ai atterri ici c’est pour les paysages karstiques qu’offre la région ainsi que les différentes grottes et temples aux alentours.

paysage riziere

Paysage karstique

J’ai deux choix pour visiter tout ça, soit je loue un scooter et je me débrouille avec une carte, soit j’embarque dans un tuktuk qui m’emmène voir ce qu’il y a à voir. Le gérant de la guesthouse me propose de rejoindre un groupe de 4 personnes qui partent tout de suite en tuktuk justement. Comme je n’ai qu’une journée sur place, autant la remplir au maximum et le plus simple sera donc le mieux. En 5 min, me voilà avec mes 4 nouveaux copains pour aller découvrir ce que cette région a à offrir.

tuktuk

On visite des grottes dont celles de Ya-The-Byan :

ya-the-Byan caves

ya-the-byan caves 3

ya-the-byan caves 2

Kawgoon : 

Kawgoon caves entry

Kawgoon caves 2

Kawgoon caves 1

Saddar

grotte

grotte rochet vert

sortie grotte

A la sortie de la grotte, nous montons sur des barques qui nous ramènent au point de départ, en passant par un passage sous-terrain.

barques lac tunnel

gens barque

entrée tunnel grotte

monsieur barque

ou en encore Kaw Taung Ka. On se rend également à un lieu que je souhaitais voir de mes yeux car en photo, ça envoyait déjà pas mal 🙂 C’est une pagode perchée en haut d’un rocher :

Kyaw Kalap

Kyaw Kalap

Une fois devant, c’est vrai que c’est assez impressionnant et improbable de voir cette grosse pierre au milieu d’un lac avec une pagode sur son sommet! Ensuite nous nous arrêtons dans un endroit très particulier : le jardin de Lumbini, au pied du mont Zwegabin. On y trouve pas moins de 1000 bouddhas parfaitement alignés et identiques!

jardin Lumbini1

jardin Lumbini 3

jardin Lumbini 2

On se baladera à travers les petits villages de la campagne, les rizières, les montagnes… bref des paysages de cartes postales!

rizières

cabanes au bord de l'eau

Après une dizaine d’heures de voyage, aux alentour de 4h30 du matin, le Yannick il dort.

Le soir je reprends déjà un bus pour repartir et remonter dans le nord jusqu’à Meiktila, un petit village où je suis sensé retrouvé mes 3 amis. Après une dizaine d’heures de voyage, aux alentour de 4h30 du matin, le Yannick il dort. Mais on vient le réveiller et on lui dit :

– C’est ici que tu dois descendre!

– Pardon?

– Oui on est à Meiktila.

– Non on est pas à Meiktila, on est nulle part, et moi j’veux pas aller nulle part, j’veux aller à la station de bus de Meiktila!

– Oui mais le bus n’y va pas!

– Et je fais comment moi alors!?

– He ben tu montes sur ce mototaxi et lui t’y conduit.

Hahaha la blague! Je me retrouve sur une moto des années 60 avec une roue et demi, une dynamo en guise de phare, un casque qui m’aidera à mourir plus facilement si j’ai un accident que si je ne le mets pas et surtout mon gros backpack qui me fait tomber en arrière et mon chauffeur avec mon deuxième sac devant.. Les 30min passées sur cette moto dans une nuit noire ont été longues, surtout qu’il faisait froid! Bon finalement il me dépose où il y a quelques bus. Là on me ressaute dessus pour me demander où je vais. Je leur dit Kalaw mais que j’attends 3 personnes. Après 5min de discussion peu constructives, ils me disent :

– Haaaa your friends heuu two small and heuu one big? 🙂 Oui ça doit être eux! Je monte dans un bus pourri qui me conduit jusqu’à un autre arrêt de bus où je retrouve finalement Victor, Dani et Anna! C’était pas évident mais on y est arrivé! Bon maintenant on monte dans un nouveau bus pourri. DANS le bus? naaaaaaan c’est plus marrant SUR le bus!

nous sur le bus

moi toit bus

gars sur le toit

anna et dani toit bus

On fait donc tout le trajet sur le toit du bus, environ 5h de route! Kalaw sera le point de départ du trek de 2 jours qu’on a décidé de faire jusqu’au lac Inle.

Ce trek est très sympa à faire et sans grande difficulté. On traverse des villages birmans traditionnels, on rencontre des locaux, je m’essaie au ramassage des grains de riz avec les paysans (et j’suis pas si mauvais!)…

trek inle culture riz

trek inle ramassage riz

trek inle moi ramassage riz

trek inle pano champs

trek inle1

femme et buffle

trek inle village

trek inle enfants fenetre

On rencontre même des cowboys!

trek inle cowboys

Et des pauvres cochons…

trek inle cochons cage

Les couleurs des champs sont incroyables!

trek inle champs couleurs

On est un petit groupe de 6 personnes avec une guide, une apprentie guide et un cuisto. La marche journalière dure environ 4-5h. On prend le dîner et le souper chez des habitants avec des plats 5* préparés par notre cuisinier.

trek inle équipe

Le soir, la dame qui habite la maison vient nous voir et discute un peu avec notre guide. Puis, je ne sais comment, elles en arrivent à nous demander que l’on devine l’âge de la dame…

trek inle dame age

On a tous des réponses qui tournent autour de 60-65 ans. Et vous? Quel âge vous lui donneriez?

Le deuxième jour, Victor se fait maquiller par notre guide. C’est une poudre qu’ils mélangent avec de l’eau et qu’ils appliquent sur le visage pour protéger du soleil.

trek inle préparation pate

trek inle maquilage Victor

Nous partons ensuite la tête dans le brouillard (pas longtemps).

trek inle victor brouillard

trek inle lumière soleil

Une fois au-dessus, le panorama est vraiment magnifique!

trek inle brouillard en haut

Quelques heures plus tard on arrive au Lac.

trek inle fin

On monte dans un longtail boat qui nous emmène de l’autre coté du rivage à environ 1h.

lac nous tous

C’est magnifique de naviguer dans les nénuphars puis de se retrouver au milieu de ce lac avec des dizaines d’autres bateaux comme le nôtre.

lac petits canaux

lac village flottant

Par contre ça fait un potin pas possible! Nous arrivons à Niaung Shwe et nous prenons nos deux bungalows où nous resterons durant 3 jours. Durant ce temps, nous avons fait le tour du lac en vélo, fait une dégustation de vin birman (burp), fait un boat trip sur le lac pour voir les petits villages de pêcheurs, les petits marchés…

lac victor anna

ladies prohibited

Contrairement à d’autres endroits au Myanmar, il y a beaucoup de touristes. Mais ça reste encore acceptable.

DCIM100GOPRO

lac pêcheurs

lac pêcheurs 2

lac pêcheur

lac oiseau

La destination suivante est Bagan! Une ville située au nord ouest du lac Inle. On y va avec un vieux bus dans lequel il fait 8°C et où la place (entendez par là l’encombrement) est en option. La route est chaotique et très sinueuse… Pas un super trajet quoi… On prend finalement un tuktuk pour chercher un endroit où dormir. Après 4 essais non concluant, on finira par choisir une guesthouse où on ne pourra faire le check in qu’à 10h30… on est arrivé à 4h15… Mais ils sont gentils car on peut rester sur les chaises en plastique dans la cour….. hiihaaa… C’est pas comme s’il faisait froid en plus! Bref à 10h30 on peut enfin prendre notre chambre, heureusement confortable! Après une journée glande, on rejoint Lucie (vous savez la fille avec qui j’ai voyagé en Chine 🙂 ), Josh (le Ricain de Yangon) et Ian (un nouveau) pour souper.

nous tous

Le deuxième jour est consacré à visiter la principale attraction de Bagan : Un site archéologique de 50km² regroupant environ 3000 temples et stūpas! Certains en ruines, d’autres restaurés et d’autres bien conservés. Chaque monument est identifié par un numéro mais qu’on se le dise tout de suite, on les a pas tous vu! On a loué des vélos (1$) puis on s’est promené toute la journée.

bagan temples 1

On est entré dans certains d’entre-eux, mais le plus beau spectacle dans ce décor est lorsqu’on est monté au sommet d’un temple pour contempler le levé et le couché du soleil. C’est tout simplement magique! Les couleurs sont magnifiques et tout ça dans une atmosphère paisible.

bagan temples levé soleil4

bagan temple couché soleil 3

bagan temple couché soleil 2

bagan levé soleil 1

bagan mongolfieres lever soleil

bagan temple couché soleil

Avec Dani, dans l’après-midi on tente une infiltration clandestine dans la piscine à débordement d’un palace situé au milieu des temples! On a fait mine d’être clients du palace et c’est passé comme une lettre à la poste! On a eu le droit à des serviettes et des chaises longues! La fraîcheur de l’eau était très appréciable en cette chaude journée! 🙂

DCIM100GOPRO

Après Bagan, on s’est tous quittés, nos billets d’avion n’étant pas le même jour. Je suis parti en direction de Mandalay, légèrement plus au nord, au centre du pays. Je retrouve Lucie, Josh et Ian avec qui je passerai mes derniers jours. En prenant un repas comme tout le monde ici, sur les trottoirs 🙂

nous mandalay

Au programme : visite de la ville, en particulier le pont d’U Bein, le pont en tek le plus long du monde.

mandalay pont tek

mandalay pont tek couché soleil2

mandalay pont tek couché soleil

Puis un trajet en train jusqu’à Hsipaw, en passant par Pyin Uu Lwin. Le train est très vieux mais heureusement on a cassé la tirelire pour acheter des billets en upper class! Un billet à quand même 1$ pour 4h de trajet à 15 km/h. Le billet upper class te permet d’avoir moins de moustiques et d’avoir un siège mou. Bon il a quand même réussi à pleuvoir à l’intérieur du wagon sans qu’il y ait un seul nuage dans le ciel…va savoir…

train

train mandalay

intérieur train mandalay

chèvres train

Le point fort de ce petit voyage de deux jours sera le passage sur le viaduc de Gokteik, datant de 1901… heuuu m’sieur? c’est normal ces craquements? Non parce que y’a quand même 100m de vide dessous et la gorge fait quasi 700m de long! Oui oui faudrait qu’on resserre quelques boulons mais pour l’instant ça tient… hum..

pont train

pont train 2

DCIM100GOPRO

Arrivés à Hsipaw, j’avais l’intention d’y passer la nuit pour prendre un bus le lendemain pour rentrer à Yangon afin d’attraper mon avion pour la Thaïlande. He ben nan! Pas le choix je suis obligé de prendre le bus dans 45min sinon je n’aurai pas le temps… youpiiii je viens de faire 8h de train et je repars pour 14h de bus! Moi qui rêvais d’une douche…

Voilà, j’aurai passé deux semaines et demi dans un merveilleux pays avec des habitants extraordinaires!

Je vous dis à bientôt!

Ha oui et la dame sur la photo a 43 ans 🙂

Et encore quelques photos pour finir 🙂

Bagheera la panthère du Livre de la Jungle 😀

baguera

SAMSUNG CSC

camionnette

charrue rue

enfants mandalay

Les moines qui font leur quête de nourriture.

moines nourriture

ptit singe

scooter chargement

Victor qui apprend à mettre un longyi!

Victor longjin

Articles similaires

Laisser un commentaire