• vendredi, 21 juillet 2017
Le Machu Picchu, ça se mérite!

Le Machu Picchu, ça se mérite!

Après la Colombie, avec les Chris, on met le cap sur le Pérou! Un vol depuis Bogota jusqu’à Lima, une nuit à Lima, puis le lendemain matin, un vol pour la fameuse ville de Cusco où on rejoindra Jonas pour quelques jours. Après être sortis de l’aéroport, on prend un taxi, je lui montre l’adresse, bien entendu, comme tous les chauffeurs : – oui oui je connais! Ouais je m’en doutais, il nous dépose et nous dit : faut monter les escaliers et c’est à gauche! Ok, sauf que c’est pas vrai… on fait des va et vient un peu partout dans les petites rues, on demande notre chemin, les gens continuent de nous faire tourner en rond, de nous faire monter, descendre et à cette altitude, avec tout le paquetage, ben c’est une bonne mise en jambes pour nous trois! Allez, finalement, après une bonne vingtaine de minutes, on arrive enfin à l’hotel!

cusco chien

Cusco

Cusco est une belle ville coloniale très bien conservée située à une altitude de 3400m dans les Andes péruviennes. Sa plaza de Armas est magnifique et l’architecture des bâtiments également.

cusco plaza armas

cusco armas

cusco armas 2

La partie basse des murs a été conservée et on retrouve donc des pierres de granit taillées et ajustées, certaines au millimètre près! Sont fous ces romains… ces Incas! Ci-dessous, c’est la pierre la plus célèbre de Cusco, une pierre à 12 cotés! Et afin de garder tout ces cailloux en bon état, c’est à la brosse à dents qu’on les entretient!

cusco pierre 12

cusco brosse a dent

Le reste du mur est, quant à lui, une nouvelle construction faite par les Espagnols lors de la colonisation et blanchi à la chaux. Il fait bon se promener dans ces petites ruelles pleines de petites échoppes, de cafés, bars…

cusco rue

cusco vue generale

Bref c’est une bien belle ville, quoique très sale par endroits mais ça… bienvenue au Pérou!

Le Pérou justement, c’est aussi ses petits marchés où on peut acheter pleins d’habits pour pas chers! Alors le premier jour, on voulait y aller mais « juste pour voir » ! Finalement on se retrouve tous (enfin surtout moi je crois) avec des sacs remplis d’habits et de souvenirs en tout genre!

nous peluche

Christophe pancho

Bah vu le prix que ça coûte et que je sais que j’aurai des transporteurs pour rentrer en Suisse j’en profite! 🙂

Et du coup prendre un bus pour aller au pied du Machu, puis de là en prendre un autre pour aller jusqu’à l’entrée du site, oublie!

Bon si on est venu à Cusco c’est pour une chose en particulier : Le Machu Picchu, le fameux, le vrai, l’unique!! Je pense que quand je préparais ce voyage (il y a déjà bien plus d’un an en arrière…), ce site était un des points forts que je ne voulais louper sous aucun prétexte! Le seul site Inca jamais découvert par les Espagnols (on le remarque d’ailleurs y’a pas d’église au milieu du village!). Mais attention, j’ai toujours eu comme principe que les choses importantes se méritent! Et du coup prendre un bus pour aller au pied du Machu puis de là en prendre un autre pour aller jusqu’à l’entrée du site, oublie! Autant pas y aller! Alors j’avais proposé aux Chris un petit trek sympa de 5 jours à travers montagnes et jungle pour y arriver. C’est avec un peu de soucis mais beaucoup d’enthousiasme qu’ils ont accepté de venir marcher avec moi!

Alors reste plus qu’à trouver une bonne agence pour nous organiser tout ça! Il y a plusieurs treks possibles à faire au départ de Cusco (plus ou moins) pour rejoindre le site. Il y a le très célèbre et donc très prisé Inca Trail (ou chemin Inca) qui n’est autre que la route qu’empruntaient les Incas pour rejoindre le Machu Picchu. Vous avez déjà essayé d’aller au musée du Louvres à Paris? Faut pas espérer se pointer et directement pouvoir entrer… Faut faire la queue!! Ben pour ce trek c’est pareil sauf que ça se compte pas en heures, ni en jours, mais en mois! On est en pleine période touristique (août) et la prochaine date disponible pour faire ce trek était au mois d’octobre… et vu le prix que ça coûte (comptez au moins 500$) ben on laisse forcément tomber. Un autre trek est cependant tout aussi beau et moins populaire (quoique) : Le Salkantay. Il est possible de le réserver le jour avant le départ et il y a justement des départs tous les jours. Autant vous dire que des agences de trekking à Cusco, ça manque pas!! Donc après s’être rapprochés d’une agence, on réserve le trek avec un départ le 7 août! Ça nous laisse donc un jour pour nous préparer.

Salkantay trek

On achète quelques snacks, de l’eau, on prépare nos backpacks pour 5 jours avec des habits chauds et également légers car comme je l’ai dit on aura de la montagne et de la jungle. Jour J, réveil à 3h30, départ prévu à 04h30, départ réel 05h30 (le guide ne trouvait pas notre hotel, tiens donc!) On monte dans un minivan où se trouvent déjà nos compagnons de marche. Avec nous il y aura un couple de Français : Morgane et Valentin, deux filles Belges : Odile et Elise, un couple Péruvien : Javier et Clara puis 4 gros Jurassiens! 😀 Il manquait plus que les Canadiens pour être au complet..! 3h de route sont nécessaires pour rejoindre le début du trek à Mollepata. Là, on déjeune et on peut donner 6kg par personne aux mulets qui nous accompagneront durant 3 des 5 jours. Ci-dessous notre guide (la première photo :)).

salkantay guide

salkantay mulets 1

Encore un autre point important pour moi, si on marche pendant 5 jours, on prend les affaires nécessaires pour ces 5 jours, et on les porte!! Hahaha je ne critique pas du tout les personnes qui ont donné du matos aux mulets hein! C’est uniquement mon point de vu (non partagé par tous j’en suis conscient), mais quand on sait que des mulets népalais meurent chaque année car ils sont trop chargés, moi ça me révolte et voilà pourquoi je préfère rien leur donner. Bref je sais qu’on n’est pas au Népal et que leurs charges ici sont moins lourdes mais voilà, c’est mon principe!

Premier jour du trek

Alors le premier jour est tranquil car on marche sur une piste pendant quelques heures avant d’arriver au premier camp de base à 3600m à Soraypampa.

salkantay trek 1

On pose nos affaires dans les tentes (oui c’est 3 nuits de camping, la 4ème dans un hotel), on mange puis on entame la partie sympa de la journée : la grimpette à une lagune située quelques centaines de mètres verticaux au-dessus du camp. Les Chris immortalisent ce moment car ils passent pour la première fois la barre symbolique des 4000m!

Chris 4000

Mais y’a encore un bout alors huuuu! La lagune est tout simplement superbe avec en fond de paysage les monts enneigés!

laguna 1

On y passe un moment, on fait quelques photos puis retour au campement car ça caille là-haut!

Après un bon souper préparé par notre cuisto privé, on joue aux cartes et on se range car là… ça caille méchamment!! Petite parenthèse concernant notre cuisinier : Il nous suivra pendant 4 jours, il a 70 ans et ça fait 25 ans qu’il fait ça! Comprenez par là : porter les ustensiles de cuisine pendant 4 jours sur le dos, quelques jours de repos puis rebelote! Chapeau moi je dis!

salkantay cuisto

Deuxième jour du trek

Après une nuit absolument glaciale et pas reposante du tout pour moi, on nous réveille avec un mate de coca (un thé aux feuilles de coca qui aide pour l’altitude) à 05h30. On avale un p’tit déj. bien costaud, on ramasse une pierre et on entame ce qui s’avère être le jour le plus long du trek, au programme 9h de marche. On commence gentiment de monter en direction de la montagne Salkantay qui culmine à 6264m. Nous on ira certes pas jusqu’au sommet mais jusqu’au pass à 4650m. Le paysage autour de nous est sublime et il fait beau, quoi de mieux?

salkantay vue pano

_T2B6804

Après 3h30 de marche on atteint le pass et avec les pierres de chacun, on construit une pyramide qui est en fait une offrande pour la Pachamama, la terre mère en Espagnol. Une sorte d’offrande pour lui dire merci de nous laisser passer ici.

laguna pierres

_T2B6800

La suite s’avère moins drôle : 5h de descente… aïe les genoux!

salkantay vue 2

Et pour compléter ça, il commence de neiger… ha non ça se transforme! Il pleut… et pas qu’un peu! Alors en moins de deux, on enfile nos panchos, histoire d’être un peu moins trempés! La journée se termine au nouveau camp de base à Chaullay à 2900m où il est possible de prendre une « douche chaude » pour la modique somme de 10 soles (environ 3CHF).

jonas photo

salkantay rivière

Ok comme j’aime bien les p’tites anecdotes en voilà une : Il y a une douche au camp, on est environ 40 (en comptant les autres groupes), donc si chacun prend une douche de 10min, ça fait 400min, en comptant un temps de rotation entre chaque personne de 3min, ça fait 117min donc un total de 517min. Donc la dernière personne devrait attendre 507min donc 8h45min! On est tous d’accord, c’est pas possible! Pourquoi je dis ça? Ben car les gens sont disciplinés normalement et ils savent qu’il faut se dépêcher pour que tout le monde puisse prendre sa douche! Les gens SAUF cette française qui, après 20min sous la douche, sort, Jonas la regarde et soupir… Sa réponse? – J’ai payé 3€ pour cette douche! Je vais pas me dépêcher non plus, j’en profite!! Ma réponse? – Grosse connasse…. Bref heureusement tout le monde n’a pas pris de douche et ceux qui ont voulu en prendre une, l’ont eu! Fin de soirée à jouer aux cartes et dodo!

Troisième jour du trek

La deuxième nuit a été un peu moins froide et donc un peu plus reposante. Aujourd’hui on marche le long d’une rivière, du up and down pendant 3h sur un joli sentier et avec une chaleur qui commence à se faire ressentir! On fera également de belles rencontres et même un peu de ski! 😉

chris ski 2

porteur branche

Combat de coqs en direct (devinez qui a gagné?)

christophe poule

moiane

jonas ane

On prend ensuite un bus qui nous amène jusqu’au diner puis un autre qui nous conduit jusqu’au nouveau camp à Santa Teresa à 1800m. Vous l’aurez deviné, une journée cool et c’est pas fini car on prend notre maillot de bain et direction des bains thermaux! Au pied d’une montagne, des grands bassins… Quel bonheur ce chaud! 😀

bains thermaux 1

Et Chaude sera également la soirée! 😉 Ce camp c’est un peu du gros n’importe quoi avec musique, alcool, blablabla… Ben oui on recherchait l’authenticité non??

soiree

Quatrième jour du trek

Hahaha après une nuit très chaude (la température) et donc pleine de moustiques (grrrrrr), on se lève (on essaie), on prend le déjeuner et c’est partit pour une activité fun : la Zip Line! 5 tyroliennes et un pont suspendu!

On part en bus jusqu’au début de la première, on reçoit les consignes de sécurité, on s’équipe et go! La plus longue faisait plus de 500m, la plus rapide quelques 80km/h! En superman, à l’envers, à deux… a lot of fun!!

moi zipline

Après toutes ces émotions, on reprend un bus qui nous amène jusqu’à Hidroelectrica, le point de départ de notre trek journalier. On mange puis on commence de marcher le long des rails du train qui rejoint la petite ville de Aguas Calientes ou également appelée Machu Picchu Village car elle se situe directement au pied de la montagne à 2050m.

chris train

Valentin Morgane noir blanc 1

C’est une chouette balade qui nous laisse entrevoir une partie du site du Machu et où il faut tout de même être un tantinet prudent afin de pas de faire happer par le train (paraît que c’est arrivé déjà!).

train noir blanc 1

Salkantay vue 30

3h nous suffiront pour atteindre la ville, notre guide étant un peu bourré du jour d’avant, on devra l’attendre quelques fois…! On se pose dans notre hotel et avec l’autre fin rond, on se rend à l’office du tourisme pour récupérer nos entrées au Machu Picchu ainsi que le billet supplémentaire pour monter à la Montaña, une montagne plus haute que le site afin de pouvoir l’observer d’un autre angle. Sauf que… la réservation pour la Montaña n’a pas été faite!! On est grinche parce qu’on voulait vraiment y aller! Tant pis… On va souper et on va se coucher car le réveil pour le lendemain matin est réglé sur 03h00!

C’est qui les premiers devant l’entrée et avant tous les bus?? LE JURA LIBRE accompagné des troupes francobelges! 😀

Cinquième jour du trek et Machu Picchu

Drrrriiiiiing!! Debout!! Si on veut être les premiers sur le site, il faut se trouver les premiers devant le portail d’entrée au pied de la montagne! Alors à 3h40, on sort de l’hotel et là…. naaaaaaannnnn…. il pleut!! 🙁 Génial quoi… Bon toute façon ça change rien on ira quand même! A 4h00 on arrive devant le portail et? On attend sous la pluie, les 8 (le couple péruvien étant parti). 04h30 les premiers autres gens arrivent et à 04h57, il y a peut-être 200 personnes qui font la queue! Mais nous on est tout devant!! 05h00 le portail s’ouvre, contrôle des billets et du passeport et go! 4 personnes sont devant nous, il fait nuit noire, on voit rien et il y a 1700 marches à grimper pour atteindre la porte d’entrée du Machu à 2400m! Après avoir dépassé 3 personnes, il reste ce mec juste devant moi, celui qui est en tête. J’essaie de le dépasser, gauche, droite… Le mec veut pas, il me coupe la route!! Il souffle comme un boeuf, comme s’il était au bout de sa vie, il a pas de lampe mais rien à faire.. enfin si attendre 2min de plus jusqu’à ce qu’il craque 😀 Et là, la Team Jurassienne est au taquet aux avants de la course!! Annoncé : 1h de montée, Réalisés : 35min! BAM!! C’est qui les premiers devant l’entrée et avant tous les bus?? LE JURA LIBRE accompagné des troupes francobelges! 😀

machu premiers

06h00, les portes s’ouvrent! On représente nos billets et on marche jusqu’au site et là… l’instant est juste magique! J’ai beau avoir vu, revu et rerevu des photos sur le net, quand je l’ai devant les yeux c’est juste incroyablement magnifique!

machu picchu panorama

Il y a certaines choses, tu les vois en photo puis tu les vois en vrai et ouais c’est comme sur la photo! Mais là… le site est sublime et avec ce brouillard qui l’entoure ça rajoute ce petit coté mystique! De plus, il ne pleut plus beaucoup et ça nous permet de prendre mille photos! On est tous vraiment émerveillés et en plus y’a encore personne!

machu suisse 1

Autre chose, c’est mon anniversaire!! Une année que je voyage, jour pour jour! Quel plus beau cadeau que de le fêter sur le site du Machu Picchu??

machu moi 1 an

Après on rejoint notre guide pour un tour de 2h d’explications à travers le site.

Comme d’habitude, 3 mots sur le Machu Picchu : Situé à 2430m d’altitude entre les Andes péruviennes et le bassin Amazonien, le sanctuaire du Machu Picchu est une des plus belles et grandes réalisations artistiques de la civilisation Inca. Construit au XVème siècle, ce n’est qu’en 1911 qu’il a été révélé au monde! C’est également le seul site qui n’a pas été découvert par les Espagnols lors de la colonisation. Pour preuve, y’a pas d’église au centre! Aujourd’hui, 80% du site est original et seulement 20% a été rénové! Si vous souhaitez plus d’informations à son sujet, le site web de l’UNESCO se fera un plaisir de vous les donner!

machu brouillard 1

machu fenetres 1

machu

On est trempé, il fait vraiment froid et y’a plein de monde… ouais environ 5’000 personnes par jours… pas étonnant qu’il se détériore à grande vitesse… Bon du coup on est bien content de pas avoir les entrées pour la montaña car elle est dans le brouillard et on est tellement frigorifié (ça se voit tant que ça sur la photo du dessous?) qu’on a seulement envie de redescendre, chose qu’on fera assez rapidement!

machu pluie

Comme il continue du pleuvoir, l’après-midi on se rend aux bains thermaux du village et on y reste un sacré moment! Le soir on prend un train puis un bus pour rentrer à Cusco où on arrivera vers 02h00 du matin.

Voilà, le temps n’aura peut-être pas été très clément le jour de la visite du Machu Picchu mais sérieusement, ça n’a rien enlevé au plaisir que j’ai eu de découvrir ce lieu rempli de mystères! Il faisait parti du top 5 des choses que je voulais absolument voir dans ce voyage autour du monde et il a été à la hauteur de mes attentes! Le trek aura également été un très bon moment en très bonne compagnie. De plus, la visite de mes deux amis ainsi que la présence de Jonas m’auront fait énormément plaisir, surtout dans ce moment du voyage car oui après 1 an autour du monde, on est content de retrouver des visages familiers!

cusco chien 2

Pour la suite, mes 3 compères se sauvent, 2 en Suisse et 1 à Lima. Quant à moi, je prends encore un peu plus d’altitude et je me rends dans les montagnes de la Cordillère Blanche à Huaraz!

A+

Yannick

Articles similaires

Commentaires interdits